RACONTAGE DE LIFE : Ma rentrĂ©e 2015.🙌

Je n’avais pas prĂ©vu de faire cet article. Pour moi ça y est la rentrĂ©e est passĂ©e et basta, fini les articles Back to school, on en parle plus. Mais non. J’ai eu une nouvelle idĂ©e. J’ai dĂ©cidĂ© de vous faire un article « AprĂšs Back to school ». J’ai eu envie de vous raconter ma rentrĂ©e.

Je me rends compte que sur le blog je ne parle pas trop de ma vie personnelle. Je ne vous raconte pas les petites pĂ©ripĂ©ties qu’ils se passe dans ma vie. Et mon entourage pourra vous dire qu’il y en a pleins ! Je ne sais pas si cela vous intĂ©resse d’ailleurs. Oui ? Non ? Peut-ĂȘtre ? Cela dĂ©pend de ce que je vais bien vous raconter je pense. Vous avez le droit de me dire -gentiment bien sĂ»r- que vous vous en foutez, je ne vous en voudrais pas.

Bref. TrÚve de bavardage. Place au récit de ma rentrée !

Mardi 1er Septembre, midi. (ce que j’ai fait plus tĂŽt)

Je suis pratiquement prĂȘte. Je suis maquillĂ©e, parfumĂ©e, j’ai mis mes boucles d’oreille et je n’ai pas oubliĂ© de mettre mon pantalon. Il ne me reste plus qu’Ă  manger. Mais voilĂ , lĂ  est le problĂšme, je n’y arrive pas. J’ai l’estomac nouĂ© et j’ai envie de faire pipi toutes les deux minutes. Je n’ai jamais vraiment stressĂ© pour la rentrĂ©e. Ni pour aucune autre occasion d’ailleurs. Mais lĂ  c’est diffĂ©rent. J’entre seule dans un nouvel et gigantesque Ă©tablissement et j’ai une pression supplĂ©mentaire sur mes Ă©paules : celle de rĂ©ussir Ă  tout prix. J’arrive toujours Ă  me calmer d’habitude pourtant. Un jour un ami observateur m’a dit : « Tu refoules ton stress ». C’est pas de ma faute, j’y peux rien. Et puis mine de rien c’est un avantage aussi. J’arrive Ă  avoir l’air dĂ©tendue de l’extĂ©rieur alors qu’en rĂ©alitĂ© Ă  l’intĂ©rieur chaque parcelle de mon corps se liquĂ©fie. Etrangement ce jour lĂ  j’avais du mal Ă  rester calme. J’Ă©tais trĂšs nerveuse.

En regardant une vidĂ©o YouTube je me lissais les mĂšches rebelles autour de mon visage une derniĂšre fois quand mon portable vibra. Qui ça peut bien ĂȘtre ? Ma sƓur qui pensait Ă  moi ? Ma meilleure amie qui revenait de vacances et voulait m’envoyer un petit sms ? Ou bien ma mĂšre pour me rappeler une Ă©niĂšme fois de rentrer ce weekend ? En Ă©teignant mon fer Ă  lisser je m’approcha de mon bureau lĂ  oĂč Ă©tait posĂ© mon portable.

                                                 1 nouveau message de K.

K* ? Pourquoi m’envoie t elle un message ? Cela faisait longtemps qu’on ne s’Ă©tait pas parlĂ©. Presque un an. Depuis que j’avais eu mon bac et que j’avais dĂ©mĂ©nagĂ© dans une autre ville le temps de mes Ă©tudes. Elle avait dĂ©cidĂ© de refaire son annĂ©e de terminale. MalgrĂ© le fait que l’on ne s’Ă©tait pas parlĂ© depuis longtemps j’Ă©tais tout de mĂȘme contente d’avoir de ses nouvelles. Je connaissais K depuis la 4Ăšme. Et oui cela commence Ă  faire un petit bout de temps. 6 ans pour ĂȘtre exacte. J’ai l’impression de prendre un sacrĂ© coup de vieux d’un coup !

AprĂšs quelques textos Ă©changĂ©s un miracle se produit. Oui je dis bien un miracle car pour moi cela est bien plus qu’une coĂŻncidence, c’est l’Ɠuvre du destin. En effet il se trouvait que K allait aller dans la mĂȘme fac que moi, Ă  la mĂȘme annĂ©e, et dans le mĂȘme groupe de rentrĂ©e que moi. J’avais retrouvĂ© dans le plus grand des hasards une amie que j’adore qui date du collĂšge avec qui je prenais le bus tous les jours. Je n’avais jamais Ă©tĂ© dans sa classe et nous n’Ă©tions pas dans le mĂȘme lycĂ©e.

Vous ne pouvez pas imaginer la joie qui m’inonda lorsque j’appris la nouvelle. J’Ă©tais soulagĂ©e. La tempĂȘte qui sĂ©vissait Ă  l’intĂ©rieur de moi s’Ă©tait arrĂȘtĂ©e. Le nƓud dans mon estomac s’Ă©tait dissipĂ©. Et ma vessie avait retrouvĂ© sa fonction et taille premiĂšre. C’est un peu plus sereine que j’ai rangĂ© mes affaires et que je suis allĂ©e prendre le bus pour la rejoindre.

La journĂ©e s’est plutĂŽt bien passĂ©e mis Ă  part que j’avais un peu faim (et oui je n’avais pas avalĂ© grand-chose depuis le matin !) et que cela m’ennuyais de rĂ©entendre des choses que je savais dĂ©jĂ .

Comme je vous l’avais dis dans mon article prĂ©cĂ©dent cela ne sert Ă  rien de paniquer pour la rentrĂ©e. C’est une journĂ©e un peu spĂ©ciale qui passe aussi vite que les autres.

           Et ta rentrĂ©e Ă  toi, comment s’est elle passĂ©e ? N’hĂ©site pas Ă  me la raconter !

As-tu aimé mon article ? Veux tu que je raconte plus ma life ? Dis moi dans les commentaires !

*K est l’initiale du prĂ©nom de mon amie.

With love, Sophie ♄

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google+. DĂ©connexion / Changer )

Connexion Ă  %s